Cabinet de chirurgie dentaire du Dr Guillaume Fougerais, Chirurgien-dentiste à Nantes

Activité exclusive en implantologie

Rubrique :  Numérique

L’empreinte optique et le flux numérique

Dans la chaîne numérique l’empreinte ne se fait plus à l’aide d’une pâte mais grâce à une caméra qui filme les surfaces dentaires.

 

Quels sont les avantages pour le patient ?

La précision obtenue d’une empreinte optique  est égale voire supérieure à celle d’une empreinte conventionnelle et le confort pour le patient est nettement amélioré. Autre avantage, cette empreinte est transmise directement au laboratoire par internet ce qui permet de gagner en temps et en efficacité.

 

Une nouvelle façon de travailler

Grâce aux progrès technologiques, les caméras d’empreintes sont faciles à manipuler et peu encombrantes. Dans certains cas elles s’utilisent directement sans la mise en place préalable d’une poudre qui recouvre les surfaces dentaires à scanner. Intuitives et ergonomiques elles permettent la prise d’empreinte en couleur pour transmettre des informations au prothésiste sur la teinte de la future couronne.

Le processus d’acquisition est rapide, 2 à 3 minutes, et continu : le modèle 3D se construit au fur et à mesure sur l’écran dans le logiciel de conception.

 

Le prothésiste : un acteur essentiel de la chaîne numérique

Même si des reconstructions simples peuvent être réalisées en une seule séance au cabinet, le prothésiste garde un rôle essentiel dans la chaîne numérique, notamment dans les reconstructions plus complexes ou de plus grandes étendues. Le numérique permet alors de faciliter les communications entre le cabinet et le laboratoire de prothèse via internet et par l’intermédiaire de plateformes d’échanges sécurisées sur lesquelles les fichiers d’empreinte et de conception sont déposés.

 

A retenir

  • Pas d’empreinte classique
  • Rapide et confortable
  • Augmentation de la précision
  • Conception en 3D de la prothèse

Dernière mise à jour le 10/03/2016